ARTICLE DE 9 MINUTESRester healthy malgré les fêtes de fin d’année ?

Que ceux qui arrivent à maintenir leur diète en période de fêtes de fin d’années lèvent la main. Vous y parvenez ? Bravo !

Je vais vous confier un secret : pour moi c’est impossible. Et je dirai même plus : je n’en ai pas envie ! Eh oui, je suis attachée aux coutumes, et j’aime partager ces repas si spéciaux avec mes proches.

En revanche, je prends quelques précautions afin d’éviter une magistrale crise de foie en cette période.

La semaine précédant les repas de fêtes

On parle toujours des repas de fête, mais moins souvent des jours précédents ! Mais les confiseurs et pâtissiers n’attendent pas le dernier moment pour proposer chocolats, papillotes ou encore certains délices locaux (en Provence, nous avons la traditionnelle pompe à l’huile d’olive ou au beurre, une sorte de brioche, qui est l’un des 13 desserts provençaux. Avez-vous des traditions locales dans votre région ?).

Bref, il est difficile de résister à s’octroyer un avant-goût des fêtes.

Mon conseil :

Faites-vous plaisir, mais avec parcimonie et en choisissant des produits de qualité. Vous aimez le chocolat et les pâtes de fruits ? Préférez le chocolat noir et achetez-les chez un chocolatier. Oui c’est plus cher ! Mais justement, cela vous passera l’envie d’en acheter des quantités déraisonnables.

Consommez-en 1 à 2 par jour, et prenez le temps de les apprécier, de les déguster. C’est tout de même meilleur que les confiseries bas de gamme qu’on trouve en grande surface, non ?

Concernant vos repas, continuez à manger healthy : des protéines et des bonnes graisses, mais surtout des aliments à index glycémique bas.

Lire : Le sucre : cet ennemi qui veut vous rendre accro

healthy pendant les fêtes

Le réveillon et le jour de Noël : quand aura lieu votre (vos) repas de fêtes ?

En fonction de vos traditions familiales, le repas de fêtes sera programmé pour le 24 décembre au soir, le 25 à midi, ou peut-être les 2 ! Peu importe, mes conseils sont valables pour tous les cas de figure (et pour les repas du 31 décembre et du 1er janvier, on prend les mêmes et on recommence).

Comment gérer le repas précèdent ?

Évitez au maximum les sources d’aliments à index glycémique élevé, en particulier les sucres raffinés et les féculents (pâtes, pommes de terre, pain…). Composez vos repas de protéines et de (bonnes) graisses pour l’effet rassasiant, et de légumes.

Mais attention, ne commettez pas l’erreur de consommer de trop petites quantités ! Vous devez absolument manger jusqu’à satiété afin de ne pas avoir envie de vous jeter sur l’apéritif précédant le repas de fête. Si besoin, prenez une légère collation vers 16h, composée par exemple d’un fruit (si possible peu sucré) et de quelques oléagineux.

healthy pendant les fêtes

Le repas du réveillon et/ou de Noël

L’apéritif

Vous savez ce que je vais vous dire, pas vrai ? Eh bien, je vous le redis : ne vous jetez pas sur les petits fours, les chips et les cacahuètes ! Le délicieux repas qui vous attend vaut bien que vous patientiez un peu, non ?

Lire : 8 idées pour un apéro healthy (et comment gérer si vous êtes invité)

Les entrées

Bien souvent, il s’agit de saumon fumé, de foie gras, ou bien de mets un peu plus élaborés comme des aumônières de Saint-Jacques, etc. Consommez-les (ou pas) en fonction de vos goûts et de votre appétit, et surtout de ce qui vient juste après (le plat principal).

Mon astuce, si c’est vous qui recevez ou si vous avez votre mot à dire concernant l’élaboration du repas : proposez une entrée apéritive ! Dans ce concept, il n’y a pas de distinguo entre apéritif et entrées. Vous pouvez préparer des verrines, des brochettes de crevettes ou de Saint-Jacques, des petits toasts au foie gras… Et bien sûr, ça permet de faire l’impasse sur les biscuits apéritifs. Ainsi, lorsque les invités passeront à table, ce sera directement pour le plat principal.

Ne prévoyez pas de trop grandes quantités : le but, c’est qu’il reste de la place pour déguster le reste du repas.

Les avantages :

  • Le gain de temps, grâce au concept 2 en 1 !
  • La convivialité : les invités pourront continuer à circuler des uns aux autres plus longtemps, ce qui n’est plus possible une fois qu’ils sont attablés ;
  • La qualité : ce concept permet de proposer des amuse-bouche plus healthy que les traditionnelles chips qu’on grignote sans même y penser ;
  • Le côté moins bourratif : on évite de se « gaver » avant de déguster le reste du repas !

Le plat principal

Je trouve sur le Net beaucoup de conseils et de recettes qui permettent de composer des plats de fêtes light. Mon avis est assez mitigé sur ce point.

Oui, car le maître-mot au cours de ces fameux repas c’est : se faire plaisir. Mais vraiment plaisir ! Si votre kif ce sont par exemple les crustacés, alors très bien ! Il se trouve que cela correspond tout à fait à un repas healthy. Mais peut-être avez-vous attendu toute l’année ce repas pour pouvoir retrouver enfin le fameux « chapon farci au foie gras et aux morilles, accompagné de ses pâtes fraîches » préparé avec amour par votre maman ? Alors ne réfléchissez même pas et savourez-le ! Pourquoi vous infliger une quelconque frustration en ce jour spécial ?

healthy pendant les fêtes

Cuisine actuelle

Le trou normand

Peut-être certains d’entre vous n’ont-ils jamais entendu parler de cette tradition. Elle se pratique généralement au cours d’un long repas. Cela consiste à servir à ses convives, après le plat principal, un alcool fort (généralement une eau-de-vie ou du Calvados) accompagné d’une boule de sorbet à la pomme ou au citron.

L’intérêt serait de faciliter la digestion et redonner de l’appétit aux convives. Mouais…

Personnellement, je ne suis pas très fan de cette coutume. On ne parle ni plus ni moins que de sucre supplémentaire au beau milieu d’un repas déjà très riche ! Si cette tradition ne vous tient pas spécialement à cœur, je vous conseille de la zapper, purement et simplement (et tant pis si ça déplaît à Tonton Charles).

healthy pendant les fêtes

Le fromage et le dessert

À l’image des conseils que je vous ai déjà donnés pour le reste du repas : prenez ce qui vous fait plaisir et n’hésitez pas à délaisser le reste, quoi qu’on vous dise. Ben oui, c’est votre estomac, et pas celui des autres, non mais !

fromage

healthy pendant les fêtes

healthy pendant les fêtes

Les 13 desserts provençaux

Et à la fin du repas ?

Oui je sais ! Malgré mes conseils, vous avez peut-être mangé un peu trop et vous vous sentez bien… rempli. Et pourquoi ne pas se motiver pour aller faire une petite marche digestive ? Ne vous inquiétez pas, je ne parle pas de chausser vos chaussures de randonnées pour crapahuter pendant des heures !

Seulement d’aller marcher tranquillement un petit quart d’heure (ou plus) pour prendre l’air et faciliter la digestion. Allez, vous allez bien réussir à entraîner 3 ou 4 personnes avec vous, non ?

En fonction de votre lieu d’habitation, peut-être des événements ont-ils lieu dans votre village, en particulier le soir du réveillon ? Je pense notamment à la traditionnelle messe de minuit (si c’est votre truc), ou encore à une crèche vivante, au défilé du Père Noël si vous avez des enfants (ou si vous êtes resté un grand enfant)…

Mais si vous n’avez rien de tout cela, faire un petit tour du pâté de maison ou du jardin, ça fonctionne aussi !

healthy pendant les fêtes

Le mot de la fin

N’oubliez pas que ce qui compte le plus sont les (bonnes) habitudes que vous appliquez pendant toute l’année et non les écarts que vous faites de temps en temps, ou au moment des fêtes. Oui, il est probable que vous preniez un peu de poids en cette période de fin d’année. Et alors ?

Si vous appliquez au quotidien les conseils que je donne sur La vie healthy, vous les reperdrez bien vite, sans même vous en apercevoir ! Et les conséquences sur votre santé seront nulles (bien évidemment, cette considération ne concerne pas les personnes porteuses de problèmes de santé, comme le diabète).

En résumé :

  • Mangez en pleine conscience : prenez le temps d’apprécier visuellement votre assiette, de humer avec délice les fumets qui s’en échappent, de laisser les saveurs se répandre sur vos papilles ;
  • Pensez à manger à votre faim, ni plus ni moins ! Oui je sais, je donne souvent ce conseil, mais il est tellement important. Ne vous faites pas servir de trop grandes quantités, afin de pouvoir apprécier l’ensemble du repas. Il vaut mieux se resservir plutôt que d’avoir à se forcer à finir son assiette !
  • Posez votre fourchette régulièrement pour prendre le temps de converser et rire avec les autres convives.

Mais avant toute chose : profitez de ces moments exceptionnels avec vos proches, en particulier si vous avez peu d’occasions de vous réunir. Discutez avec chacun et prenez des photos pour immortaliser ces instants.

Ce dernier conseil sort de mon cadre habituel de la nutrition, n’est-ce pas ? Mais j’estime qu’une belle vie healthy, c’est aussi aimer, se sentir aimé et être bien dans ses relations avec les autres !

healthy pendant les fêtes

Je vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année, pleines de joie et d’amour !

Votre santé est précieuse, ne la malbouffez pas.

Cadeau :

Fatigué, en surpoids ? Il est possible que ce soit dû à une consommation excessive de sucre. On ne s’en rend pas toujours compte, car on en trouve partout ! Retrouvez votre ligne et votre vitalité ; Je vous offre mon guide Vaincre votre addiction au sucre en 30 jours :

Où me suivre ?

Instagram
Cliquez ici pour laisser un commentaire 0 réactions